Les Malandrins Index du Forum
 
 
 
Les Malandrins Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La nuit de vendredi au samedi. Une Execution.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Malandrins Index du Forum -> Les Malandrins -> Le journal des Malandrins
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Diwall Beltorak
Chef des Malandrins

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2007
Messages: 62
Sexe: Masculin
Classe: Guerrier
Race: Humain
Le Niveau:

MessagePosté le: Sam 19 Jan - 16:15 (2008)    Sujet du message: La nuit de vendredi au samedi. Une Execution. Répondre en citant

Voici ce qui s'est déroulé la nuit du vendredi au samedi.

Les Trois Blasons s'étaient réunis à la Taverne de la Vieille ville.

J'avais été auprès de cet Taverne pour aller voir Hadjar, le frère de Serenade, un certain brigand qui ne s'entend pas très bien avec elle. J'ai pu revoir Loupiott qui était avec lui, ils appartiennent tout deux à la même organisation les Seelies.

Bref, on s'est rejoint à la sortie de cetter Taverne, ma présence s'est remarqué, les blasons sont sorties.En me jetant l'oeil que j'avais envoyé à Mallya, ils me demandaient des comptes et j'ai répondu de manière évasive.
J'ai reconnu un assassin avec eux qui me regardait étrangement et aussi une gnome qui était aux blasons mais que je n'avais pas vu auparavant. Bref, Hadjar pour me sortir de ce mauvais pas me demanda de lui montrer la maison de Serenade, j'accepta et nous marchons vers la sortie de la ville suivis également d'Enguerrand.

Nous étions suivis, j'avais reconnu l'assassin qui me regardait méchament et Loupiott.. J'ai préféré attendre avant de faire quoi que ce soit.

Une fois arrivée à la maison de Serenade, nous étions Hadjar, Enguerrand et moi même.

Puis arrivèrent, Stretcher et Mallya. Ils avaient l'air de vouloir en découdre dès ce soir. J'essayais par mon talent de négociation de les convaincre d'attendre mais hélas j'étais déjà coincés.

Tout à coup, Madyassa, que je n'avais pas repéré, me mis la dague sous la gorge, Hadjar réagis en ce mettant derrière Madya pour la menacé à son tour, derrière lui L'assassin ( Sylver) qui lui demanda de la laisser tranquille.

Serenade nous rejoigna, mais hélas notre discution n'a pas été comme je l'avais prévennu, je me sentais vraiment mal barré ce soir là.

Puis Serenade dégagea et frappa Hadjar son propre frère, Madya M'égorgea. Un énorme plaie qui allait me m'enlever la vie.

Mais l'elfe, Stretcher ( Kaelil), en avait décidé autrement et me soigna un minimum pour que je puisse vivre.
Après que les blasons soient partis, Enguerrand m'amena à l'abbaye pour qu'un prêtre, que j'avais failli tuer il y a quelques jours, me soigna.

J'ai pu faire comprendre à Enguerrand de faire croire à ma mort pour qu'on puisse me laisser tranquille un moment. Il accepta et me fit boire un mélange de Belladone Laudamium Tetrodoxine qui me rendit froid et raide.
Serenade a pu attesté à ma mort ainsi que Madya qui va avoir du mal à se remettre de cette execution.


Mais l'heure du sang à sonné à présent. Il est temps d'en finir une bonne fois pour toute. J'ai besoin de mon casque et de mon épée.
______________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Jan - 16:15 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Malandrins Index du Forum -> Les Malandrins -> Le journal des Malandrins Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com